lundi 30 septembre 2013

Un chiot Braque Allemand CRAINTIF dans la rue


ITOU est un chiot Braque Allemand mâle de 6 mois. Il a été adopté dans un élevage rural à l'age de 5 mois.

Il est présenté en consultation car, depuis son acquisition  , il présente des réactions de peur dès qu'il est dans la rue. Ces réactions sont exacerbées lorsque ITOU croise un inconnu dans la rue: dès l'adoption, il tentait de s'enfuir, mais désormais, il se rapproche de son maître en tremblant, ce qui représente un progrès.
ITOU est très calme à la maison, joueur et avenant avec ses maitres, mais dès qu'un invité est présent, il manifeste de la crainte et tente de se soustraire.

Les maîtres de ITOU vivent en couple avec leur enfant de 15 ans dans un grand appartement parisien dans un quartier très animé. Il est sorti 4 fois par jour dans une fois le midi par une promeneur. 2 fois par semaine, la promenade a lieu au Bois de Vincennes.
 POINT CAPITAL: lors de ces promenades, ITOU est très à l'aise, il recherche les interactions avec ses congénères et ainsi se laisse approcher par les autres propriétaires de chiens. Nous nous servirons des capacités sociales de ITOU dans son plan de traitement.

Lors de son arrivée en consultation, on constate que ITOU présente de nombreuses réactions de peur lors de mouvements brusques. Il est également très sensible aux bruits!



 Le motif de consultation : "il a peur de tout", dans la rue et de tous les inconnus. Dans cette 1ere partie, un montage des 1eres minutes de consultation où le chiot (6 mois) arrive dans un endroit inconnu avec un véto inconnu. Noter les nombreuses réactions de PEUR qui laissent place progressivement à des comportements exploratoires.







Après quelques minutes, pendant lesquelles je laisse ITOU appréhender cet environnement sans interagir avec lui, il est plus détendu, mais n'initie pas le contact avec l'inconnu. Avant de faire un examen clinique, il faut le faire basculer dans un état émotionnel positif.... ça tombe bien, ITOU est GOURMAND!!




 

Après l'entretien, ce chiot (6 mois) a eu le temps d'explorer ce nouvel environnement. Pour évaluer ses capacités d'apprentissage dans une situation nouvelle, il faut initier des interactions. En tant qu' "étranger" pour le chiot, rien de tel que des friandises pour réduire les distances d'interactions.








Par le jeux et les récompenses, ITOU m'autorise les premières manipulations physiques sans réaction craintives. L'examen clinique se fera selon le même principe, sans le monter sur la table de consultation. Il ne révèlera aucune anomalie, et en particulier aucun trouble de la vision ou de l'audition.


PLAN D'ACTION:

Comme ITOU est gourmand et qu'il arrive à se concentrer sur une tâche précise (son coté Braque?) nous allons utiliser travail et le conditionnement pour entreprendre sa désensibilisation au milieu extérieur et aux inconnus.



ITOU est testé au CLICKER pendant la consultation: il propose de lui même assez rapidement de nouveaux comportements. Les maîtres semblent intéressés par cette approche.


Une fois bien focalisé sur le Clicker, on renouvelle ces exercices dans la cours du cabinet. ITOU est stressé et alterne de nouveau exploration / réactions de peur (bruits, passants derrière la grille). Pendant cette phase, ses maîtres ont pour consigne de ne pas le rassurer. Après quelques minute, il arrive de nouveau à se focaliser sur les exercices de Clicker et ignore les stimuli de la rue.



En présence d'un chien co-éducateur, ITOU est focalisé sur les interactions sociales et réagit encore moins à son environnement. Cela nous permettra même de travailler les 2 chiens ensemble à proximité de commerces fréquentés sans réactions de peur.

EN CONCLUSION:

1) Les visiteurs ou même les inconnus dans la rue (maîtres d'autres chiens) devront distribuer des récompenses à ITOU sans pour autant tenter d'interagir avec lui pour le moment.

2) Poursuivre le conditionnement au Clicker à la maison pendant une semaine, puis répéter les exercices dans la rue dans un environnement peu stimulant (milieu contrôlé).

3) Privilégier les promenades en milieu urbain avec des congénères pour entretenir les capacités sociales de ITOU et favorises la FACILITATION SOCIALE qui semble être très motivante pour ITOU.

ON reverra ITOU dans 15 jours pour évaluer ses progrès, et cette fois, promis, je le filme dans la rue avec son copain co-éducateur!


Dr Antoine BOUVRESSE






1 commentaire:

  1. Ca réchauffe le coeur de voir des vétérinaires comme vous. Merci.

    RépondreSupprimer